Skip to content
Recherche Recherche

Histoire de STAEDTLER -
STAEDTLER donne des idées depuis des siècles

Development of STAEDTLER logo with Mars head

La tradition de la tête de Mars chez STAEDTLER n’est pas nouvelle et son apparence a évolué au fil du temps. Aujourd’hui, non seulement la tête de Mars est le logo et l’emblème de STAEDTLER, mais c'est aussi un symbole d'imagination, de créativité et d’inspiration. Elle représente avant tout le courage de concrétiser ses idées. Au XVIIe puis au XIXe siècles déjà, Friedrich Staedtler et son arrière-arrière-petit-fils, le fondateur de l'entreprise, Johann Sebastian Staedtler, ont révolutionné la fabrication des crayons à papier et des crayons de couleur.

Un fabricant de crayons à papier écrit l’histoire

Dans la deuxième moitié du XVIIe siècle, Friedrich Staedtler fabriquait et vendait des crayons à papier à gaines de bois. La particularité : il fabriquait à la fois la mine et la gaine. C’est ainsi qu’il a donné l’impulsion à l’artisanat des crayons à Nuremberg. Friedrich Staedtler est aujourd’hui considéré comme le premier fabricant de crayons allemand mentionné dans les archives.

Friedrich Staedtler

Friedrich Staedtler

Friedrich Staedtler, né à Nuremberg, était le fils d’un tréfileur d'or et d'argent. Il a été baptisé le 17 novembre 1636.

Friedrich Staedtler

Friedrich Staedtler travaillait en tant qu'épicier. À partir de 1662 environ, il fabriquait lui-même des crayons à gaine de bois avec des mines de graphite – au grand mécontentement des menuisiers et fabricants de gaines de Nuremberg. Malgré une interdiction de fabrication de la municipalité de Nuremberg, Friedrich Staedtler s'est accroché à son idée. La gravure sur cuivre représente l’atelier d’un « coupeur de blanc de plomb », que nous appellerions aujourd’hui « fabricant de crayons », au XVIIe siècle (extrait de la gravure sur cuivre de Christoph Weigel l'Ancien du début du XVIIIe siècle).

Friedrich Staedtler se considérait comme un fabricant de crayon de blanc de plomb (1662), coupeur de blanc de plomb et fabricant de crayons (1664), comme nous le savons aujourd’hui grâce aux registres de baptême de ses deux premiers enfants. En 1675, Friedrich Staedtler a finalement obtenu le droit civil de la ville d'Empire de Nuremberg.

PreviousNext

L’invention du crayon de couleur

Dès 1834, Johann Sebastian Staedtler, arrière-arrière-petit-fils de Friedrich Staedtler, a commencé à fabriquer un nouveau type de crayon. Il a réussi à améliorer le crayon de craie rouge courant de manière à « pouvoir tailler les crayons au plus fin », à permettre de fines épaisseurs de trait et à mieux adhérer au papier. Grâce à son innovation, Johann Sebastian Staedtler est entré dans l’histoire non seulement en tant que fabricant de crayons, mais aussi en tant qu’inventeur du crayon de couleur à base de pastel gras à gaine de bois. En 1835, Johann Sebastian STAEDTLER a posé les bases du groupe STAEDTLER actuel.

Johann Sebastian Staedtler

Johann Sebastian Staedtler

Johann Sebastian Staedtler, fils du fabricant de crayons à papier Paulus Staedtler, est né en 1800 à Nuremberg et a appris à fabriquer des crayons à papier et des crayons de craie rouge. Il s'est efforcé avec ambition et finalement avec succès de fabriquer industriellement des crayons de couleur à base de pastel gras. Les crayons de craie rouge connus jusque là couvraient une gamme de couleurs allant du rouge clair ou foncé au violet ou au brun rouge.

Creta Polycolor STAEDTLER

En 1834, Johann Sebastian Staedtler a fait connaître son invention d’un crayon de couleur à gaine de bois, rouge d'abord, qui pouvait être taillé comme un crayon à papier et se montrait convaincant par sa couleur et sa dureté constantes. Le procédé de fabrication, au cours duquel d’autres pigments de couleur, entre autres, étaient mélangés avec des agents liants, broyés et séchés au four, est son idée. Il a fait de Johann Sebastian Staedtler le pionnier d’un produit qui a changé le quotidien de nombreuses personnes. Une idée qui a fait des vagues de couleur.

Company J.S. Staedtler 1835

L’idée devait rapidement être produite en série. Dès le 9 octobre 1835, Johann Sebastian Staedtler a reçu l’autorisation d’exploiter une usine. Sa société « J.S. Staedtler » fabriquait d'abord les crayons de craie rouge améliorés en plus des crayons à papier. À partir de 1844 au plus tard, des crayons de couleur d’autres nuances sont également sortis de la production. C’était la naissance du crayon de couleur tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Dans le premier catalogue conservé de l'année 1860, l’entreprise J.S. Staedtler proposait déjà ses crayons de couleur sous la marque « Creta Polycolor » dans 100 couleurs différentes, par exemple en « rouge anglais foncé », « vert océan » ou « bleu azur ».

PreviousNext

Le laboratoire d’idées de Nuremberg

STAEDTLER Headquater Nuremberg

Nuremberg est le berceau de la société STAEDTLER. C’est de là que les innovations produits comme les crayons de couleur de la marque « Creta Polycolor » ont franchi les portes de la ville franconienne, et à partir des années 1850 sont allés également dans les pays européens voisins. Jusqu'à aujourd'hui, Nuremberg est le siège de STAEDTLER.

En 1853, J.S. Staedtler s'est présenté à l’exposition universelle de New York – avec succès. Quelques années plus tard, l’Autriche, la France, l’Angleterre, l’Italie, la Russie, l’Amérique et le Moyen-Orient ont appris à apprécier les produits de qualité allemands : plus de deux millions de crayons ont été produits par 54 collaborateurs.

J.S. STAEDTLER Noris old packaging

La ville de Nuremberg, avec son panorama bien connu, est le site principal de STAEDTLER depuis près de 200 ans. Elle se trouve également dans le nom d’une marque bien connue : les crayons NORIS de STAEDTLER rendent hommage au surnom courant de la ville.

PreviousNext

Des idées transformées en compagnons de tous les jours

Au milieu du XIXe siècle, le crayon de couleur chez soi était encore exceptionnel. Aujourd’hui, il est devenu un fidèle compagnon qui inspire les gens de tous les âges et dans toutes les étapes de leur vie. Aujourd’hui, STAEDTLER propose une large gamme de produits qui ne cesse de miser sur de nouvelles idées. STAEDTLER fabrique par exemple également des crayons de couleur à partir de minuscules résidus de bois, « Made from Upcycled Wood ». Au fil des ans, certains crayons classiques ont acquis un statut d'icônes, comme le crayon à papier Mars Lumograph, le crayon Noris ou les marqueurs Lumocolor. Les idées deviennent des produits. Quelques-uns des jalons de STAEDTLER :

1900 Mars STAEDTLER

Crayon classique en bleu Mars :
cet hiver-là, STAEDTLER enregistre la marque « Mars » - le début d’une ère.

1934 Noris STAEDTLER

Un habit à la renommée mondiale :
le crayon Noris revêt ses rayures jaunes et noires emblématiques.

1964 Lumcolor STAEDTLER

Un véritable héros du quotidien :
le premier marqueur Lumocolor avec ses mines trouve sa place dans la gamme.

1965 Mars Plastic

Tout en blanc :
la nouvelle gomme Mars plastic enlève les traits de couleur indésirables en un tournemain.

1988 Pigment liner STAEDTLER

Pour des lignes ultrafines et précises :
le Marsgraphic pigmentliner 308 conquiert le marché.

1996 FIMO soft

Encore plus doux :
FIMO soft est la nouvelle pâte à modeler pour enfants et loisirs créatifs.

1997 triplus learner's pencil STAEDTLER

Le début de quelque chose de grand :
présentation du crayon d'apprentissage triangulaire ergonomique triplus.

1999 Development of STAEDTLER-Box packaging

Une nouvelle maison :
le produit est au cœur de la boîte STAEDTLER, une innovation en matière d’emballage.

2009 New pencil manufactoring process WOPEX by STAEDTLER

Durable :
les premiers crayons Wopex sont fabriqués selon un nouveau procédé de fabrication.

Idées en FIMO

Sophie Rehbinder-Kruse

Les idées n’ont pas seulement besoin de crayon et de papier. À partir de 1939, Sophie Rehbinder-Kruse, fille de la célèbre créatrice de marionnettes Käthe Kruse, s’est essayée à une nouvelle pâte à modeler pour les têtes de poupée. Elle a finalement lancé en 1954 une pâte facile à modeler, durcissant au four, d’une qualité inédite sous le nom de FIMOIK.

FIMOIK packaging

Modeler et faire apparaître des objets selon vos propres souhaits : tout cela a soudainement été possible avec FIMOIK, disponible en différentes couleurs. À partir de 1964, la pâte, qui ne posait presque plus de limites à la créativité, a été commercialisée sous un nouveau nom par le fabricant de papeterie Eberhard Faber. La pâte FIMO était née.

En 1978, STAEDTLER rachète la société Eberhard Faber GmbH à Neumarkt en Oberpfalz et ainsi tous les droits sur la pâte à modeler. Depuis 2009, STAEDTLER la commercialise sous son propre logo. La pâte FIMO est aujourd’hui disponible en pâte à modeler à durcir au four ou à sécher à l’air. Elle offre ainsi encore plus de possibilités pour mettre en forme ses propres idées.

PreviousNext

Ceux qui concrétisent les idées

Noris® 120 Noris® 120 Crayon graphite A l'unité 2B
Noris® colour 185 Noris® colour 185 Crayon de couleur hexagonal en bois upcyclé Etui carton de 12 crayons de couleur assortis
FIMO® soft 8020 FIMO® soft 8020 Pâte à modeler qui durcir au four A l'unité Tournesol
Lumocolor® non-permanent pen 311 Lumocolor® non-permanent pen 311 Feutre universel non-permanent S STAEDTLER box Composé de 6 pièces, couleurs assorties
Mars® plastic 526 50 Mars® plastic 526 50 Gomme haute qualité A l'unité Dimensions : 65 x 23 x 13 mm
pigment liner 308 pigment liner 308 Feutre fineliner STAEDTLER box de 8 feutres noirs diamètres assortis (0.05/0.1/0.3/0.5/0.7/1.0/1.2/0.3-2.0)
Mars® Lumograph® 100 Mars® Lumograph® 100 Crayon haute qualité A l'unité HB
Lumocolor® whiteboard marker 351 Lumocolor® whiteboard marker 351 Marqueur pour tableaux blancs pointe ogive STAEDTLER box de 4 marqueurs effaçables à sec, couleurs assorties, pointe ogive
Textsurfer® classic 364 Textsurfer® classic 364 Surligneur Etui de 6 surligneurs assortis
triplus® fineliner 334 triplus® fineliner 334 Feutre triangulaire STAEDTLER box de 20 feutres pointe superfine, couleurs assorties
Previous Next

Des idées pour l’avenir

L’avenir a besoin de bonnes idées. Et STAEDTLER ne cesse de développer de bonnes idées. Qu’il s’agisse de la technologie Dry SAFE, des emballages durables ou des crayons en bois upcyclé. Nous mettons en pratique des idées qui rendent nos produits plus durables, plus efficaces et plus résistants.

Le développement durable chez STAEDTLER